Le gilet de soie



Pour certains, le confinement est vécu avec un affeux sentiment de claustrophobie, de solitude ou de grisaille. Pour moi il est synonyme de repli bienfaisant. Je transporte toujours sous mes paupières un univers de couleur, de fantaisie, de féerie et de poésie. En toute tranquilité et dans le silence de mon atelier, cette retraite me permet de lui donner couleur et forme. Je vous invite à partager avec moi cet univers en partant à la découverte de quelques-uns de mes nouveaux tableaux ...

À découvrir : 3 séries de petits tableaux ...

Première série : LE GILET DE SOIE

Le livre „Le Grand Meaulnes“ d‘Alain Fournier reste une de mes inépuisables sources d‘inspiration ! Ce ne sont parfois que quelques mots ou ensore qu‘une simple phrase qui déclenchent en moi un souffle d‘émotion que j‘aime à retranscrire en un joyeux méli-mélo de formes, de couleurs et de textures sur mes toiles.


„Au lieu du paletot gros bleu je vis qu‘il portait un étrange gilet de soie

que fermait dans le bas un rang serré de petits boutons de nacre.“

(Extrait du „Grand Meaulnes“ d‘Alain Fournier)


... Une petite phrase lue il y a plus de trente ans et dont la puissance poétique me ravit comme au premier jour ! Ce gilet de soie, combien de fois l‘ai-je imaginé, rêvé, cherché... J‘avais 15 ans... et derrière mes paupières closes, je le voyais tour à tour distinctement ou comme à travers un verre sibyllin. Dans mon imaginaire il devait être confectionné d‘un crêpe de satin surpiquée d‘une étoffe de soie blonde, avec peut-être de la dentelle en guise de doublure, ou d‘une popeline soyeuse... Et bien sûr, qu‘un rang serré de petits boutons de nacre fermait dans le bas !


Pour donner forme au pouvoir évocateur de ces quelques mots, c‘est à Pézénas, dans le charmant village de naissance artistique d‘un certain Jean-Baptiste Poquelin, plus connu sous le nom de Molière, que je suis allée chiner d‘anciennes dentelles ravissantes, de vieux tapuscrits, des partitions tellement fanées qu‘elles partaient déjà en poussière et quelques ravissants imprimés surannés. Les jolies plages de Méditerranée m‘ont fourni la nacre pour les petits boutons.


Voilà ce que cela a donné ...

De la dentelle. De la nacre.



Quel morceau de nacre choisir ? Comme un délicat pétal de bouton de rose !



Pézénas cet été. Il fait chaud !




La série „Le gilet de soie“ est composée de de 4 petites images sur papier aquarelle de 12 x 12 cm, dans un ravissant cadre blanc de 27 x 27 cm. Chaque tableau peut-être vendu séparément.




J‘espére avoir pu partager des rêves et enluminé quelque peu notre horizon gris de quelques couleurs et je vous dit à bientôt pour l‘histoire de la deuxième petite série, intitulée „Le domaine mystérieux“.


Tags:

Par tags