Les filles de Condé






L'été passé je me suis rendue dans le beau Valois au nord de l'Île de France. Le Valois, c’est d’abord des noms, Othis, Châalis, Mortefontaine, dont la seule évocation chez Gérard de Nerval* suffit à faire naître la rêverie et ressusciter le souvenir des temps bénis. Le Valois est une très vieille région qui a donné une dynastie à la France: la maison de Condé. Les filles de Condé, ce sont encore des noms prêtés par Gérard de Nerval à ses héroïnes: les Filles du Feu. Sur les traces de mon poète favori, entre Senlis, Ermenonville, Chantilly ou Compiègne, je me suis imprégnée de ses sources d'inspiration, des paysages de son enfance et d'impressions que j'ai conté sur mes toiles.









Je suis partie à la recherche du temps revisité, entre réminiscences du passé et correspondences poétiques issues des personnages littéraires, me laissant guider par toute la magie de la créativité qui existe dans le vouloir de l'imaginaire. J'ai fait appel aux stimulis sensoriels tels l'émotion et la nostalgie : Une nostalgie féconde et créatrice qui puise son enrichissement dans mes racines, dans les Maîtres et dans la nature, afin de façonner un renouveau inépuisable... Cette même nostalgie qui me fait aimer les planches naturalistes de Maria Sibylla Merian et les motifs de Willam Morris, les impressions de Claude Monet et de Joan Mitchell, les illustrations de mon père, l‘esthétisme des Nabis, la douceur de Raphaël ou encore l‘imagerie fantasque d‘Odilon Redon.








"La dame aux yeux noirs"

Marouflage, huile et acrylique sur toile, 80 x 80 cm

© 2021 Christine Breuil Pala

« Puis une dame, à sa haute fenêtre, Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens ... »

Citation courte "Fantaisie" Gérard de Nerval






"Les filles de Condé, Adrienne"

Marouflage, huile et acrylique sur toile, 30 x 30 cm

© 2022 Christine Breuil Pala

« Belle comme le jour aux feux de la rampe qui l‘éclairait d‘en bas,

pâle comme la nuit, quand la rampe baissée la laissait éclairée d‘en haut

sous les rayons du lustre. »

Citation courte "Les Filles du feu" Gérard de Nerval.





"Les filles de Condé, Sylvie"

Marouflage, huile et acrylique sur toile, 30 x 30 cm

© 2022 Christine Breuil Pala

« La fée des légendes, éternellement jeune. »

Citation courte "Les Filles du feu" Gérard de Nerval.





"Les filles de Condé, Aurélia"

Marouflage, huile et acrylique sur toile, 30 x 30 cm

© 2022 Christine Breuil Pala

« Elle m'apparut souriante, dans un costume presque indien.

Les prés verdissaient, les fleurs et les feuillages s'élevaient de terre sur la trace de ses pas. »

Citation courte "Les Filles du feu" Gérard de Nerval.





Et aussi "Les alentours du domaine":

Chaque image est vendue dans un cadre blanc ancien de format 25 x 25 cm et encadrée d'un passe partout blanc.

Prix : 95 euros / pièce

70 euros avec des KULTURGUTSCHEINE:

https://www.burgenland.at/themen/kultur/kulturgutscheine/

Hors frais d'expédition


Contactez-moi dès maintenant pour réservez votre image !

Christine : +43 676 833 22 758



"Les alentours du domaine"

Marouflage, encre, acrylique et crayons sur papier, 12 x 12 cm

© 2021 Christine Breuil Pala





Je vous dis à bientôt pour de nouvelles petites histoires.

* Pour découvrir la poésie Nervalienne, lire "Les Filles de feu" et "Les Chimères" de Gérard de Nerval.

Pour découvrir d'autres toiles sur le thème des "Domaines & Littérature" sur la partie française de mon site :

https://www.christinsatelier.com/art

Par tags